dimanche 18 janvier 2009

Le reiki et la "tag" (ou jeu du chat, jeu "t'y es")

Un peu partout dans le monde, les enfants jouent à la tag (Québec), le jeu du chat ou "t'y es" (Europe). C'est simple: celui qui a la "tag" doit donner la tag à quelqu'un d'autre en le touchant qui devra aussi la donner à quelqu'un d'autre. Le Reiki est un peu à l'image de ce jeu. Celui qui a le reiki touche quelqu'un qui ne l'a pas et qui est prêt à le recevoir. Il lui donne ainsi le reiki et cette personne pourra le donner à quelqu'un d'autre. C'est ainsi que le reiki peut se répandre très rapidement. Il est vrai que le coût parfois exagéré des formations au reiki a constitué longtemps un frein à sa diffusion, mais il est de plus en plus facile de s'initier au reiki. Sur Internet, entre autres, des groupes d'enseignants reiki offrent gratuitement des initiations au Reiki. Plusieurs modalités de reiki sont offerts et nous assistons en ce moment à un bouilonnement de créativité dans ces groupes de reiki. Des nouvelles modalités de reiki sont créés régulièrement. On pourrait s'en étonner. Pourquoi tant de modalités alors qu'il y a une forme d'énergie à la base? Nous apprenons dans le reiki que l'énergie suit l'intention. En fait, l'énergie peut avoir différentes vibrations, couleurs, et porter plusieurs types d'intention. Seule notre imagination créative limite le foisonnement des modalités reiki. Mais ce qu'il y a de bien avec le reiki, c'est qu'il est de plus en plus accessible, qu'il se simplifie et nous amène à l'essentiel de la transmission de l'esprit sacré universel de la vie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire